Le 21 janvier 2021, journée d'action dans la santé le social et le médicosocial

Professionnels et usagers sont venus manifester à Tours malgré la  tempête à l'appel des syndicats, CGT, SUD FO FSU et le collectif  Notre santé en danger.

Dans tous ces secteurs la situation aggravée par la pandémie n'est plus  supportable. Les "invisibles" qui s'occupent des "invisibles" dans le  social, et le médicosocial, ces exclus de la revalorisation des 183 € du Ségur ont demandé certes des augmentations de salaire, mais aussi dénoncé la casse organisée du travail social.

Les soignants des SSIAD, Services de soins à Domiciles ont témoigné de  leur énergie revendicative par un flash mob.

Le collectif santé a dénoncé la restructuration en cours de l’hôpital  dont la direction cache les objectifs de réduction de lits et de postes  par une consultation sur l'accessibilité et l'impact écologique du nouvel hôpital Trousseau.

Au CHU de Tours, face au personnel qui demande des effectifs supplémentaires la direction répond par l'envoi de psychologues !

Dans le secteur social et médico social du département, la dégradation s'accentue avec la crise. Il y a maintenant  plus de 2 millions de bénéficiaires du RSA. Malheureusement pour les structures d'aides aux plus démunis ou à l'enfance en danger, les appel d'offres entraînent une marchandisation avec la prime au moins disant et la casse des structures traditionnelles. C'est le cas de la fondation Verdier en proie  aux licenciements.

Les élèves orthophonistes ont témoigné aussi des difficultés qu'elles rencontrent dans leur formation et de leur inquiétude pour l'avenir de leur profession

Une détermination qui donne du courage:

Ce même jour les salariés de l'ADMR de Blois qui étaient venues à Tours le 5 janvier et qui sont toujours en grève depuis un mois, ont eu la visite de soutien de François RUFFIN qui réalise un film sur ces professions invisibilisées. Des sections syndicales d'entreprises sont également venues apporter un soutien financier pour la caisse de grève.

Popularisons leur lutte et apportons leur notre soutien en l'envoyant à : " Union départementale CGT 41, maison des syndicats, 35-37 avenue de l’Europe, BP 21004, 41010 BLOIS" en notant pour les grévistes de l'ADMR".

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La vague blanche

C'était bien une vague blanche ce 16 juin qui a envahi les rues de Tours à l'appel de l'intersyndicale CGT, FO santé et le SNMH, SUD, le collectif 37 Notre santé en danger et le collectif inter-urgence.

Cette mobilisation a dépassé nos espérances, preuve qu'on n'achète pas le personnel de santé avec des médailles en chocolat ou des primes à géométrie variable et qu'il faut bien plus que les honneurs du 14 juillet pour la reconnaissance des professions du soin.