Articles

A la Une de Collectif Santé 37

Coordination Nationale INFOS 2018

COORDINATION NATIONALE des COMITÉS de DÉFENSEDes HÔPITAUX et MATERNITÉS de proximitéINFOS Semaine 44 du 29 Octobre au 2 Novembre 2018
LE BLANC… VIERZON… GUINGANP…
MOUTIERS… RUFFEC… ALTKIRCH…
CLERMONT FERRAND…
DIFFICULTE D’ACCES AUX SOINS…
CULTURE ET SANTÉ…Important : changement de notre adresse mail ; nouvelle adresse : cda12550@coordination-defense-sante.orgLes points forts de la semaine :17 novembre : manifestation à Juvisy/orge10h Observatoire Camille Flammarion « parce qu'un service public de santé est une nécessité »1er décembre : une journée d'action pour défendre le droit à la santé !LE BLANC - 36Évacuation de la maternité du Blanc : "une attitude absolument inacceptable" de l'Etat dénonce la maire du BlancLa maternité du Blanc dans l'Indre a été évacuée par les forces de l'ordre peu avant 5h ce mardi matin. "Toutes les personnes ont été évacuées, il y avait 80 personnes à l'intérieur, des habitants, des élus", selon la maire du Blanc …

Le personnel de l’Hôpital de Vierzon poursuit sa mobilisation

Image
La rencontre du 24 octobre 2018 entre le maire de Vierzon et l’intersyndicale avec l'ARS à Orléans soutenus par 150 manifestants venus en grande partie de Vierzon, n'a pas eu les résultats escomptés. Depuis 136 jours de grève et 37 jours de campement dans la cour de l’Hôpital, ils demandaient : le maintien de la maternité, la rénovation du bloc opératoire et du service de chirurgie, l'apurement de la dette, la non fermeture de services et l’arrêt des suppressions de postes. La directrice de l’ARS a confirmé le maintien de la maternité mais sans s’engager sur le reste, entre autre la rénovation du bloc ; or, si jamais le bloc ferme, la maternité ne pourra pas se maintenir. Le personnel a donc décidé de continuer la lutte et 2 agents hospitaliers ont entamé une grève de la faim le dimanche 28 octobre. Le Collectif Santé 37 : Notre Santé en Danger assure le personnel en lutte de son soutien.
Pierre et Olivier, deux agents de l'hôpital de Vierzon, ont décidé d'entamer …

La maternité du Blanc évacuée "manu militari", le Collectif Santé 37 réagit!

Image
Le 30 octobre 2018 la maternité du Blanc a été évacuée, « manu militari », après 11j d’occupation et la décision de fermeture. communiqué du collectif 37 Notre santé en danger :Face à la résistance contre la destruction des hôpitaux généraux (ou de proximité) et des maternités ô combien nécessaires dans les communes éloignées des grands centres hospitaliers, le gouvernement choisit la manière forte, celle d'envoyer la police pour s'en prendre à celles et ceux qui défendent les services de santé pour la population.C'est ce qui s'est passé ce matin 30 octobre à la maternité du Blanc occupée depuis la décision de sa fermeture.Le collectif 37 Notre santé en danger proteste vigoureusement contre la violence exercée contre la population du Blanc: violence de la fermeture de la maternité et violence contre celles et ceux qui s'y opposent. Il est solidaire des personnes qui refusent cette destruction des hôpitaux publics ; c'est dans ce sens qu'il a participé le 23 …

Occupation de la maternité du Blanc

Image
Après la décision du conseil de surveillance de l'Hôpital de Châteauroux-Le Blanc de fermer la maternité du Blanc, la résistance s'est organisée en occupant la maternité...
LE BON SENS
Le vendredi 26 octobre 2018, j'ai passé la nuit à la maternité du Blanc, occupée depuis l'annonce de sa fermeture définitive une semaine plus tôt.

Rencontre nationale des maires et des comités de défense des hôpitaux à Vierzon

Image
En présence de l’Inter-Syndicale de l’Hôpital de Vierzon en lutte et à l’invitation du maire de Vierzon, 26 représentants élus ou membres de comité de soutien issus de 13 territoires :
Vierzon, Le Blanc, Châteaudun, Tours, Nantes, Châtellerault-Loudun, Saint-Claude, Vire, Pithiviers, Montluçon, Thouars, Decize, Feurs,
se sont réunis le 23 octobre 2018, date du débat du projet de loi de financement de la sécurité sociale à l’Assemblée nationale, pour échanger sur les menaces pesant sur les services des hôpitaux publics de ces territoires.22 autres comités de soutien appartenant à la Coordination des Hôpitaux et Maternités de Proximité de: Creil, Concarneau, Decazeville, Privas, Saint-Agrève, Aubenas, Sarlat, Saint-Affrique, Ruffec, Avranches et Granville, Remiremont, Apt, Auch et Gers, Alès, Laval et Mayenne, Moûtiers, Douarnenez, Die, Brioude, Montceau-les-Mines, Gisors, Bernay.n'ayant pas pu se déplacer ont apporté leur soutien à cette initiative.Les participants ont décidé de la…

Les Recettes Miracles Du « Sapeur » Véran

Image
Lure le 23 octobre 2018
LES RECETTES MIRACLES DU « SAPEUR » VÉRAN
La Coordination Nationale des Comités de Défense des hôpitaux et Maternités de proximité ne peut se satisfaire du projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2019 (PLFSS), débattu à partir d'aujourd'hui à l'Assemblée Nationale. L'augmentation de l'ONDAM (objectif national des dépenses d'assurance maladie) ne couvre pas la progression des charges qui découle de la réglementation. Les hôpitaux vont encore devoir restreindre leurs dépenses, au détriment des patients et des personnels.Cerise sur le gâteau, le rapporteur de la commission des affaires sociales à l'AN, Olivier VERAN a déjà fait accepter un amendement en commission qui propose d’octroyer une prime aux services d’urgences qui, plutôt que de prendre en charge les patients relevant de la médecine générale les réorienteront vers les soins de ville.L’idée séduit Agnès BUZYN, ministre de la Santé, qui a indiqué son intention de la so…

Soignant-es et Usager-ères : Ensemble On Peut Gagner!

Image
version pdfSoignant-es en burn-out, ou qui abandonnent le métier, arrêts maladie…. Le dernier film de N. PHILIBERT « De chaque instant » nous montre des élèves infirmier.es engagé.es et enthousiastes, mais quel sera l’avenir  des soignant-es dans l’hôpital de demain d’A. BUZIN ? Le Collectif 37 Notre Santé en Danger se constitue en avril 2011, en lien avec le Collectif national unitaire qui rassemble plus de 150 organisations associatives, syndicales et politiques. Ils se battent contre la casse de la santé publique (loi Bachelot HPST, baisse des moyens, fermetures de maternités, de lits, de postes, restructurations, déserts médicaux…), et celle de la sécurité sociale (forfaits, franchises, déremboursements, dépassements d’honoraires...). Nous n’acceptons pas de voir les hôpitaux et les services fermer alors que des milliards d’euros sont mis dans l’augmentation de l’armement Nucléaire. Nous prenons le parti de la vie ! Débattre et agir : difficultés d’accès aux soins, séjours à l’hôp…