Articles

A la Une de Collectif Santé 37

Soirée débat : Quel avenir pour l’hôpital ?

Image
Le 20 décembre, le Collectif 37 notre Santé en Danger présenté son film « Clocheville à vendre ? », dans le cadre d’une soirée débat, « Quel avenir pour l’hôpital ? », organisée au cinéma les « Studio » de Tours. 140 personnes s'étaient déplacées, un succès pour une période très proche des fêtes. Le débat était animé par la présidente du collectif Notre Santé en Danger et une infirmière de SUD du CHU dont il faut souligner le courage vu les menaces de la direction du CHU à l’encontre des salariés et syndicats pour qu’ils ne s’expriment pas publiquement sur les dangers concernant les plans de restructuration de l’hôpital.

Financement du film "Clocheville à vendre ?"

Image
ATTENTION ! Il ne vous reste que quelques jours pour participer 
à la campagne du Collectif 37
L’hôpital est indispensable pour tous et en toutes circonstances et nous en avons tous besoin ! Notre Collectif présente un film : « Clocheville à vendre ?  », réalisé par Franck Lecardonnel et Félix Blondel de Sans Canal Fixe, pour témoigner de l’attachement des tourangeaux et bien plus largement dans la région, à l’hôpital et plus particulièrement à CLOCHEVILLE, notre hôpital pédiatrique.

La marche sur Paris du comité de soutien de l’Hôpital du Blanc

Image
Depuis des mois le comité de soutien de l’Hôpital du Blanc se bat pour la réouverture de la maternité sans réussir à être entendu par les autorités.Même leur maire n'arrive pas à être reçue.Avec leur comité de défense « C pas demain la veille », ils organisent une marche sur Paris débutée le 1er décembre jusqu'au 16 décembre pour être reçus à l'Elysée. La lutte pour la défense des hôpitaux publics est une lutte d'ensemble.
Nous nous battons ici contre les suppressions de lits et de postes à l’Hôpital de Tours;
là-bas ils se battent pour garder la maternité et ensuite leur hôpital dans un endroit de désert médical.
C'est en fait une seule et même lutte pour empêcher le démantèlement des hôpitaux publics.

Présentation historique de l'hôpital Clocheville mercredi 12 décembre

Image
En amont de la soirée débat sur l'avenir de l’hôpital le 20 décembre aux Studio, le collectif 37 Notre santé en danger vous invite à une présentation de l'historique de Clocheville. Elle sera animée par Rodolphe André qui a étudié les archives concernant le legs à  la ville de Tours de la mère de Gatien de Clocheville pour les enfants pauvres et malades. 
Au moment où le CHU s'apprête à fermer ce site, il est important de connaître l'histoire qui a fait l'attachement des Tourangeaux à leur hôpital pédiatrique. Alors, en complément de notre « fresque historique », nous vous donnons rendez-vous :le mercredi 12 décembre à 15hdevant l'entrée principale de Clocheville.

Clocheville : Patrimoine historique de la ville

Image
Evolution de l’hôpitalL’hôpital de Clocheville ouvre en 1881 avec 16 lits pour les enfants pauvres de tours de 4 à 14 ansAprès la mort de la comtesse, à la fin du XIX ième siècle l’hôpital comportait 60 lits, 6 religieuses, un couple de concierge, une fille de cuisine, quelques auxiliaires.4 types de bâtimentsSol + construction des legs : Jules Verne et Charles Perrault (côté actuelle rue de Courset)Sol des legs + construction CHR : Jean de la Fontaine (1964?)Sol CHR (hors legs) + construction et acquisition CHR (Andersen et Georges Sand et espace médico psychologique + espace de recueillement))Maison des Parents (dont une partie sol des legs)Le CHRU Gatien de Clocheville de nos joursEn 2016, l'hôpital Clocheville compte au total 213 lits, dont 115 en médecine générale, 80 en chirurgie, 5 en moyen-séjour, et 13 en long-séjour8. Il est équipé, entre autres, d'un scanner, d'une IRM et d'un tomographe9.L'hôpital comprend au total dix services, dédiés à la pédiatrie :A…

Collecte de fond pour la réalisation du film: Mon hôpital, j'y tiens, je le défends

Image
L’annonce de la décision de supprimer l’hôpital pédiatrique Clocheville a fait l’effet d’une bombe pour la population de la région qui en reste incrédule.Certaines familles avaient même déménagé pour s’installer à Tours afin de se rapprocher de cet hôpital
pour enfants ! C’est dire son importance ! C’est pourquoi nous avons décidé de réaliser un film  à partir de témoignages de patients, familles et soignants donnant leur expérience de cet hôpital et insistant sur l'importance de garder un hôpital spécifique pour les enfants, le seul de la région. A partir de cet exemple, ce documentaire montrera les conséquences  de toute la restructuration de l’Hôpital de Tours sur la prise en charge des patients. Il sera présenté le 20 décembre 2018  à 20h au cinéma les Studio à Tours dans le cadre du CNP (Cinéma National Populaire) suivi d'un débat. En attendant, nous avons besoin  de votre aide. Pour cela, nous avons organiser, avec HellosAsso, une collecte de fonds qui servira à financer p…