Articles

A la Une de Collectif Santé 37

Bal Folk du samedi 6 juillet

C’est par une très agréable soirée que le collectif santé a commencé l’été le 6 juillet à St Pierre des corps.Celle-ci a débuté par la projection de notre film « Clocheville à vendre », devant une trentaine de personnes. Le débat qui suivit a porté surtout sur l’actualité des luttes à l’hôpital et sur les avancées que nous avons obtenues depuis notre engagement militant, auprès des soignants, pour la défense de l’hôpital public.Dans notre département, le mouvement des urgences touche Clocheville, Trousseau pour Tours, mais aussi Amboise, Chinon et Loches. Le succès de la réalisation et du financement du film dont le budget était de 5200 € est une victoire qui montre que de nombreuses personnes sont prêtes à nous soutenir. Néanmoins, il reste encore beaucoup à faire pour que les usagers se joignent, plus nombreux, à la mobilisation. Nous avons insisté sur la nécessité de soutenir la lutte des hospitaliers et de renforcer le collectif santé en lui donnant les moyens de prendre de nouvel…

Coordination Nationale, infos de la semaine

Image
Édito (ou point fort de la semaine) :NOUS ATTENDRONS…Nous attendrons les conclusions de la commission d’enquête sur les dépenses de Monsieur DE RUGY pour nous indigner si les accusations portées contre lui venaient à se vérifier.Nul doute cependant que cela renvoie « une image terrible » (1) des hommes politiques et de nos gouvernants dans les hôpitaux publics qui subissent fermetures de services, de lits, de postes et réductions budgétaires pour des motifs d’économies et chez nous, simples usagers qui en subissons les conséquences.(1)Benjamin GRIVEAUX sur France 2Sommaire :·L’écho des comités :              Pages 2 - 3·Autres infos locales :             Pages 5 - 5·Dossiers :                                Pages 6 – 7- Soutien aux pompiers-       Soignants pénalisés
-       Dépassements d’honoraires
-       Services d’Urgences en lutte·Culture et santé :                    Page 8L’écho des comités :REMIREMONT - 88Les parlementaires informent le comité de leurs actions

Le courrierDéclara…

Urgences : Le 2 juillet les usagers étaient aux côtés du personnel dans la rue

Image
Le 2 juillet une cinquantaine de manifestant-es se sont rassemblé-es place Jean-Jaurès à l’appel de l’intersyndicale de l’hôpital CGT, FO et SUD en lien avec le mouvement des urgences.
Le collectif santé avait appelé les usagers à soutenir cette manifestation.
Le rassemblement interpelait la population avec notamment un « dying » associé au discours sur les conditions de travail des soignants : «ça nous tue !… », le stand intersyndical avec le mot d’ordre « ça déborde aux urgences » a reçu un bon accueil, médiatisé.
Le personnel ne se satisfait pas des 100 € de prime accordés au personnel des urgences et continue le mouvement.
Les manques de personnel et de lits ne sont pas résolus, aggravant ainsi les conditions de travail.
Le collectif santé avait appelé à soutenir la lutte des hospitalier-es ; à cette occasion, il arborait sa banderole et le drapeau de la coordination des hôpitaux et maternités de proximité. Sa présidente, Marie-Pierre Martin, a lu le communiqué de l’appel du 2 jui…

Annonce du Bal Folk du 6 juillet

Image

Rassemblement du 25 juin pour la défense du droit à l'IVG.

Image
Le 25 juin un rassemblement d'une centaine de personnes a eu lieu devant le conseil de l'ordre des médecins en réponse à un appel du réseau féministe 37 que le collectif 37 Notre santé en Danger a soutenu et relayé pour la défense du droit à l'IVG.Aujourd’hui, alors que la question de l'IVG est remise en cause en Europe et par certains médecins en France, où l'accès à l'IVG est difficile dans certains déserts médicaux, un syndicat de gynécologues, le SYNGOF n'a rien trouvé de mieux pour faire pression sur le gouvernement que de menacer d'une grève des IVG. Défendre leurs intérêts particuliers pour une prise en charge par l'état des assurances en prenant le droit des femmes en otage! La secrétaire de ce syndicat, Dr Paganelli, a beau dire qu'elle a elle-même pratiqué des IVG, ce chantage contre un droit gagné de haute lutte par les femmes est
inadmissible!Une féministe, Suzy Rojtman, avait porté plainte contre le Syngof auprès du conseil de l'…

Rassemblement du mardi 25 juin pour notre droit inaliénable à l'IVG !

Image
MARDI 25 JUIN 2019 à 18h3021 rue Constantine à TOURS
siège du Conseil Départemental d'Indre-et-Loire
de l'Ordre des MédecinsRASSEMBLEMENT POUR
NOTRE DROIT INALIÉNABLE À L'IVG !
Nous nous mobilisons contre les menaces de GRÈVE DE L'IVG
(interruption volontaire de grossesse)lancées par le SYNDICAT NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES et OBSTÉTRICIENS DE FRANCE (SYNGOF) dont Mme PAGANELLI,
GYNÉCOLOGUE À TOURS, est secrétaire générale !
Comme d'autres femmes en France, Suzy, au nom du Collectif "Avortement en Europe, les femmes décident" a porté plainte auprès de l'Ordre des Médecins contre trois représentants du SYNGOG, après des menaces de grève sur l'IVG et des propos réactionnaires et insultants sur les droits des femmes.Comme la loi le stipule, Le Conseil Départemental de l'Ordre des Médecins convoque Suzy à une "Commission de conciliation" avec le Dr PAGANELLI le 25 juin à 18 h 30, à son siège 21 rue Constantine à Tours.IL NE PEUT PAS Y AVOIR DE CO…

Merci aux personnels des urgences ! Soutenons leur lutte

Image
Communiqué de la Coordination NationaleLure le 20 Juin 2019Merci aux personnels des urgences !
Soutenons leur lutte La Coordination Nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité appelle ses comités, leurs militant.e.s et tous les citoyen.ne.s à soutenir le mouvement de protestation des personnels des services d'urgences.En allouant 70 millions aux services d'urgences, la ministre de la santé montre à quel point elle n'a pas compris ou pas voulu comprendre la gravité de la situation de ces services : les personnels n'en peuvent plus des attentes interminables, des malades sur des brancards, faute de lits, bref de la mauvaise qualité de la prise en charge des personnes qu'ils accueillent, avec à chaque instant la crainte que le retard aux soins n'ait des conséquences graves. Comme l'ensemble des personnels des hôpitaux, des EHPAD, qui sont aussi en train d'engager des mouvements de grève, ils ne supportent plus les politiques d&#…