Articles

A la Une de Collectif Santé 37

Coordination Nationale, infos de la semaine

Encore une semaine de mobilisation pour l’accès aux soins avec des mobilisations variables associant ou non professionnel.le.s de santé , usagers et usagères , élu.e.s avec plus ou moins de succès. Partout l’inquiétude est grande quel que soit le domaine de la santé ou de soins, quel que soit le lieu à la campagne comme à la ville, petite ou grande. Les organisations de patient.e.s , les professionnel.le.s- syndicats ou sociétés savantes, personnalités reconnues, les élu.e.s lancent de cris d’alerte, et ce gouvernement communique ! Et encore à coup d’à peu près ou de mensonges.

Vœux du Tour de France pour la Santé et des organisations signataires. à Mme Vautrin, Ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités

Madame la Ministre,

Vous prenez vos fonctions à la tête d’un ministère de la Santé confronté à une crise profonde et grave, conséquence des politiques menées depuis plus de 20 ans et poursuivies sous la présidence d’Emmanuel Macron.

La désertification médicale et paramédicale s'étend. Les services d’urgence sont saturés et pour nombre d’entre eux ne sont plus en capacité d’accomplir leur mission de continuité d’accueil 24 heures sur 24, ni même l’assurance d’une prise en charge humaine et de qualité. Ces difficultés sont partagées par l’ensemble des services hospitaliers et 6700 lits ont fermé en 2022. Le médico-social et le social subissent des dégradations à l’identique.

Manif contre la loi immigration à Tours le 21 janvier 24

La manifestation du 21 janvier contre la loi immigration a rassemblé entre 2500 et 3000 personnes. De nombreuses associations d'aide et de soutien aux migrants étaient très présentes: RESF, La CIMADE, la Table de Jeanne-Marie, Entraides et Solidarité, AMMI Val d'Amboise, SKOLA 37, avec les professionnel.les et les migrant.es eux mêmes, toutes dénonçaient les différents aspects de cette loi qui va aggraver encore plus les conditions de vie des migrants: éducation, hébergement, santé. Le Collectif Santé est lui aussi intervenu pour évoquer la remise en cause de l'AME et dénoncer la situation des médecins à diplômes étrangers. Le flyer appelant à la soirée au CNP du 15 février sur la santé mentale et l'accès aux soins des migrants a été diffusé et a reçu un très bon accueil. 

Le CH de Luynes (37) manifeste sa colère le 15 janvier dans la rue

En grève depuis le 22 novembre pour ses conditions de travail dégradées, le personnel de cet établissement est sorti dans les rues de Luynes pour manifester. (mettre le tract en lien ainsi que le premier article qui a été fait. Depuis cette date les négociations n'ont toujours pas abouti mais les grévistes se battent toujours contre le manque de personnel qui met en danger les résidents et les patients.

(voir également l'article de France Bleu : « La hiérarchie ne se rend pas compte du travail que l'on fait" : la colère monte à l'hôpital de Luynes »

Collectif 37 Notre santé en danger
collectifsante37@gmail.com

Rassemblement jeudi 11 janvier contre le vieux monde des Depardieu et consorts. Gardez votre vieux monde, nous en voulons un sans violence sexiste et sexuelles ! 

Notre Collectif a participé jeudi 11 janvier au rassemblement appelé par le réseau féministe 37, relayant ainsi l’appel national féministe à protester contre le soutien affiché par E. Macron, à Gérard Depardieu. Le président de la République, qui a prétendu faire des violences faites aux femmes la grande cause de ses 2 quinquennats, a montré par ses interventions sur France 5, qu’il restait au contraire, le soutien indéfectible des agresseurs et des violeurs, comme il l’avait déjà fait pour N. Hulot et G. Darmanin. Sous prétexte de présomption d’innocence, il s’agit en fait de présumer que les victimes mentent ! Comment s’étonner que les violences faites aux femmes perdurent et tuent chaque jour, quand de telles positions sont prises au sommet de l’Etat ? De même notre collectif est scandalisé par la visite qu’à rendue le 5 janvier Agnès Firmin Bodo (à l’époque ministre de la santé par intérim), à l’institut Lejeune, dont le fondateur était un militant acharné contre l’IVG !

Une centaine de personnes ont répondu à l’appel et se sont retrouvées devant le tribunal de Tours, et partout en France d’autres mobilisations avaient également lieu. Il a été décidé de faire le tour de la place sur la route pour être vues et entendues de la population. De nombreux slogans ont été repris contre ce vieux monde et pour défendre les droits des femmes.

Collectif 37 Notre santé en danger
collectifsante37@gmail.com

Belle mobilisation des personnels de l’hôpital de Tours pour ce 20 décembre

Une petite centaine d’hospitalier.es de services en grève s'est faite entendre dans le centre ville de Tours. Venues à l'appel des syndicats CGT et SUD et du collectif psy, elles ont reçu le soutien du collectif 37 Notre Santé en danger et de militant.es syndicaux-ales+ soutiens surtout des syndicats et du collectif santé, soit un peu plus que la dernière mobilisation avec des collègues bien remontées qui ont arrêté les voitures sur la place Jean Jaurès ; elles scandaient des mots d’ordre «Soignant.es surmené.es patients en danger" et ont chanté sur des airs connus mais détournés ; la veille les personnels de psychiatrie étaient montés sur le toit de la psychiatrie pour protester contre la fermeture de 12 lits par manque de personnel, ce qui fait que les collègues pourront être dispatchées dans d’autres services y compris dans le privé. Les conditions de travail et les conditions de soins avec des locaux délabrés avaient fait sortir les personnels de Clocheville dans la rue.

Le collectif santé est venu avec sa banderole « mon hôpital j’y tiens je le défends et des panneaux pour l’accès aux soins pour tous avec ou sans papiers. La camarade a fait un discours qui a été apprécié au nom du collectif santé parlant des fermetures de lits mais aussi de la loi Darmanin, des menaces sur l’AME et le risque de tri des patients. Elle a parlé également du problème des PADHUE, médecins à diplôme étranger hors union européenne qui devaient être en grève le 21 décembre nationalement pour protester contre les risques de rupture de contrat au 1er janvier et de fin d'autorisation de séjour.

Les luttes pour le droit à la santé de toutes et tous doivent se rejoindre et non s'opposer.

Collectif 37 Notre santé en danger
collectifsante37@gmail.com

Rassemblement du 18 décembre 23 à Tours contre la loi Darmanin

Le collectif 37 Notre santé en danger avait appelé avec d'autres organisations au rassemblement lundi 18 déc 18h  à Tours contre le projet de loi immigration

Cet appel international avait été relayé nationalement et localement

Pour le collectif santé,  nous n'acceptons pas que l'Aide Médicale d'Etat, que le droit de se soigner pour tous avec ou sans papiers soit remis en cause et fasse l'objet de tractations avec la droite et l'extrême droite.

Dans ce rassemblement les organisations associatives comme notre collectif, syndicales comme solidaires et politiques appelaient à dire non à ces mesures qui visent à pourrir encore plus les conditions de vie et d'accueil des étrangers; des interventions ont été faites du collectif des organisateurs qui ont dénoncé l'ensemble des mesures. Le syndicat d’étudiants solidaires a dénoncé pour sa part les droits d'inscriptions déjà  multipliés par 16 pour les étudiants étrangers, et pour lesquels il est prévu de retenir une caution pour le cas où ils ne retourneraient pas dans leur pays à l'issue des études.
Utopia 56 a posé le problème d'une vingtaine de mineurs non accompagnés sans logement hébergés dans un pavillon sans eau ni électricité. Le Collectif 37 Notre santé en danger a lu un texte sur les atteintes aux soins que représenterait cette loi. voir le texte ci-joint
Le rassemblement s'est terminé en chanson avec la chorale de la P'tite Rouge de Touraine.
Collectif 37 Notre santé en danger
collectifsante37@gmail.com