Non la santé et l’offre de soins ne sont pas des marchandises

Non la santé et l’offre de soins ne sont pas des marchandises

Lorsque nous avons besoin de l’hôpital, pour nous ou ceux qui nous sont chers, nous sommes vulnérables et nous attendons que tout soit mis en œuvre pour nous (les) sauver ou nous (les) accompagner jusqu’au bout du chemin, dans les meilleures conditions.
Ce n’est plus le cas aujourd’hui. 
Les personnels de santé ne supportent plus de ne plus avoir les moyens de nous soigner et les usagers ne supportent plus de ne pas avoir les moyens de se soigner et d’aider leur parents dépendants à vivre et mourir dans la dignité. 
Voici un témoignage qui l’atteste.


Rassemblons nous, le 20 novembre, à 14h30, à l'entrée de l'hôpital Bretonneau, pour dire ensemble:

"non à la marchandisation de l'offre de soins"

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Cela devait arriver!

Journée de soutien aux personnels du service de neurochirurgie du CHU de Tours en grève depuis le 28 décembre

Non à la fermeture de l’Ermitage ! Oui à un vrai lieu de vie pour les ancien-nes !