Génèse du collectif

le 2 avril 2011

Une manifestation nationale a eu lieu suite à la mise en œuvre de la loi HPST Hopital Patient Santé Territoire ou loi Bachelot Sarkozy pour tous qui « avec les franchises médicales, les déremboursements, les dépassements d’honoraires, les restructurations hospitalières, les privatisations, le démantèlement de la sécurité sociale, la réforme de la perte de l’autonomie, la mise à mal de la psychiatrie publique remettent en cause l’accès aux soins pour des millions de nos concitoyens ».
Sur Tours 500 personnes ont manifesté à l’appel d’une trentaine d'organisations dont les partis de gauche , les syndicats (CGT, FSU, SOLIDAIRES, syndicat de la médecine générale), associations (convergence,ATTAC, planning familial, organisations féministes,...) sur la base de la démarche partagée sous l'intitulé "notre santé en danger ».

Le 4 mai 2011 

Une pétition, ayant recueilli 2000 signatures, a été portée à la préfecture.

Le 18 mai 2011

Dans la continuité et pour poursuivre la mobilisation sur les mêmes bases, le collectif santé 37 est créé.

Le 5 juin 2011

Le collectif participe aux 16émes rencontres nationales de la coordination des hôpitaux et maternités de proximité s’inscrivant en cela dans une dynamique d’actions concrètes qui est impulsée par cette coordination qui a débuté par la défense d’hôpitaux ou maternités en risque de fermeture donnant la volonté du collectif de s’inscrire à la fois dans des principes (accès aux soins pour tous) et la lutte concrète de défense des structures de soin attaquées

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Cela devait arriver!

Non à la fermeture de l’Ermitage ! Oui à un vrai lieu de vie pour les ancien-nes !

Journée de soutien aux personnels du service de neurochirurgie du CHU de Tours en grève depuis le 28 décembre